Je fais un don

Actualité

  • FN et lutte contre le sida : reconnais ton ennemi

    Le Front national et le VIH… c’est une vieille histoire. Ce n’est pas du passé, plutôt du passif. Et les sorties éructées et sérophobes des années 80 de Jean-Marie Le Pen, trouvent, aujourd’hui encore, de très pénibles prolongements dans le parti dirigé par sa fille.
    Lors de toutes les précédentes élections, AIDES n’a jamais souhaité interpeller les candidat-e-s du parti d’extrême droite, y compris en 2002 lorsque le FN est arrivé pour la première fois au second tour de la présidentielle. Notre façon de rappeler que nous ne considérons pas le FN comme un interlocuteur politique : leurs idées et déclarations publiques restent aux antipodes de nos valeurs, hors de question pour nous de leur donner le moindre écho.
    +++
  • La Grande Braderie du Design

    Site officiel de AIDES première association de lutte contre le sida et les hépatites en France.
    +++
  • La PrEP pérennisée, AIDES reste mobilisée

    A partir du 1er mars, le Truvada utilisé en tant qu’outil de prévention (PrEP) est pérennisé, puisqu’il bénéficie d’une autorisation de mise sur le marché (permanente) qui remplace la recommandation temporaire d’utilisation. Le dispositif notamment porté par AIDES est donc validé, mais l’association reste mobilisée et vigilante quant aux conditions d’application prévues.
    +++
  • « Vaccin contre le sida, » attention aux effets d’annonce !

    Mardi 28 février, le laboratoire Biosantech a déclaré être à la veille de proposer un vaccin contre le virus du sida et se trouver bloqué par le retrait d’un financement. Chez AIDES, on dénonce un énième effet d’annonce qui risque de donner de faux espoirs aux personnes vivant avec le VIH et de banaliser le virus.
    +++
  • AIDES lance la Grande Braderie du Design

    AIDES lance la Grande Braderie du Design, une vente exceptionnelle d’objets de design en partenariat avec le Festival de design D’DAYS ! Parrainée par Philippe Starck, cet événement se tiendra du 11 au 13 mai dans les nouveaux locaux de l’agence BETC, à Pantin, et a pour objectif de financer nos actions de lutte contre le sida. Découvrez le projet et mobilisez-vous à nos côtés !
    +++
  • Legs : ils s’engagent avec AIDES

    Femmes, hommes, aux parcours et sensibilités différents, elles et ils sont de plus en plus nombreux-ses à s’engager en soutenant les associations par un legs et/ou une assurance-vie. Reconnue d’utilité publique, AIDES encourage cette forme de don qui lui permet de financer ses projets et actions. Grégory, Jean-Claude et Patrick témoignent de leur engagement et expliquent pourquoi ils ont choisi de prévoir un legs et/ou une assurance-vie au profit de AIDES.
    +++
  • Frédérique Siess : "Le legs est une proposition d’engagement citoyen et militant pour un avenir sans sida"

    Dans de nombreux secteurs de la vie associative, du fait de fortes contraintes budgétaires, les pouvoirs publics choisissent de se désinvestir. Site officiel de AIDES première association de lutte contre le sida et les hépatites en France.
    +++
  • La plus grande conférence 2017 sur les rétrovirus et infections opportunistes, c’est en ce moment à Seattle !

    Envoyés spéciaux pour Seronet.info, Bruno Spire et Mathieu Brancourt ont fait le voyage jusqu’à Seattle où se déroule la CROI 2017, la plus grande conférence scientifique au monde sur les rétrovirus et infections opportunistes. Site officiel de AIDES première association de lutte contre le sida et les hépatites en France.
    +++
  • Non, François Fillon, la lutte contre le sida n'est pas fictive.

    Non, François Fillon, la lutte contre le sida n'est pas fictive. Site officiel de AIDES première association de lutte contre le sida et les hépatites en France.
    +++
  • AIDES rejoint le collectif "Délinquants solidaires"

    Pour en finir avec le délit de solidarité
    La solidarité valeur phare de AIDES est aujourd'hui mise à dure épreuve en effet, avec l’instauration de l’état d’urgence, et dans le contexte de politiques migratoires basées sur la répression, on assiste à une recrudescence de poursuites judiciaires visant à empêcher l’expression de la solidarité envers migrants, réfugiés, Roms, sans-papiers... La panoplie des délits au prétexte desquels des personnes ayant manifesté leur solidarité à l’égard de personnes étrangères sont intimidées et souvent poursuivies, voire condamnées, s’est étendue.
    +++