Je fais un don

    Pourquoi soutenir AIDES ?

    • Générosité

    Faire un don : pour faire reculer le sida et les hépatites, votre soutien est indispensable !

    Aujourd’hui 37 millions de personnes vivent avec le VIH dans le monde, dont 150 000 en France. Et l’épidémie continue de progresser : chaque année près de 7000 nouveaux cas sont diagnostiqués dans notre pays et 30 000 personnes vivent toujours avec le virus sans le savoir. 
    La bonne nouvelle, c’est que nous pouvons désormais inverser la tendance et mettre fin à cette épidémie en garantissant l’accès de tous-tes à la prévention, au dépistage et aux traitements.

    Concrètement, à quoi servent vos dons?

    • Information et prévention : sensibilisation du public sur les modes de transmission, distribution de matériel de prévention, campagnes de sensibilisation, édition de guides et revues.
    • Dépistage rapide du VIH et de l'hépatite C : dépistage à résultat rapide effectué par des militants-es et accompagnement vers le soin.
    • Soutien : groupes de paroles et d'auto-support, accompagnement thérapeutique et juridique.
    • Innovation et recherche : mise en place de programmes de recherche afin de proposer de nouvelles méthodes d'intervention et de nouveaux outils.
    • Défense des droits : lutte contre les discriminations, pour l'accès à la santé, au logement, à l'emploi, représentation des malades dans les instances de démocratie sanitaire, travail d'influence auprès des pouvoirs publics pour faire évoluer les lois.

    Grâce à la générosité de ses donateurs et donatrices, l'action de AIDES en 2015, c'est notamment :

    aides actions

    AIDES est l’acteur majeur de la lutte contre le sida et les hépatites en France.

    Notre présence quotidienne sur le terrain auprès des populations les plus exposées au VIH et des personnes séropositives  (76 lieux de d’accueils et de mobilisation en France et 1500 militants-es) constitue la force de AIDES et assied la légitimité de ses actions et de ses revendications auprès des instances publiques.

    Les personnes concernées par le VIH et les hépatites sont aussi celles qui connaissent le mieux les difficultés, les besoins et les solutions à y apporter. AIDES s’appuie donc sur cette expertise pour adapter ses actions de prévention et ses programmes de soutien.

    aides est

    Cette expertise acquise depuis 1984 en France, AIDES la met aussi au service d’associations partenaires en Afrique. Elle les soutient dans la mise en place et le suivi de leurs propres programmes de lutte contre le sida.

    Je décide de faire un don à AIDES

    Je décide de faire un don à AIDES

    Important

    Don en confiance

    Don en confianceAIDES est agréée par le Comité de la Charte du Don en Confiance qui exerce un contrôle sur la rigueur et la transparence de notre gestion. Les comptes de AIDES sont certifiés chaque année par un Commissaire aux Comptes indépendant.

    A savoir

    Certifications

    • AIDES est reconnue d'utilité publique depuis 1990.
    • AIDES est agréée par le Comité de la Charte
    • Les comptes de AIDES sont certifiés chaque année par un Commissaire au Comptes indépendant

    Je donne en toute confiance

    Gouvernance

    Une vision et des objectifs clairs

    Notre vision n’a pas changé depuis la création de AIDES : transformer la société en faisant entendre la voix des malades, pour permettre un égal accès à la santé et aux soins pour tous. Nous sommes convaincus que les personnes concernées et touchées par le VIH ou les hépatites, sont les mieux placées pour exprimer leurs besoins et être acteurs de leur prise en charge. AIDES nous permet de mener ensemble des actions d’information, de prévention, de soutien et de plaidoyer pour influer sur les politiques de santé publique.

    Des décisions adaptées aux réalités de l’épidémie

    Comme dans la plupart des associations, à AIDES, l'organe décisionnaire est le Conseil d’Administration. Il est composé de 24 membres volontaires de l'association élus par leurs pairs et il se réunit deux jours tous les deux mois. Grâce à l’importance des dons privés qu’elle reçoit, AIDES est libre d’agir là où l’épidémie l’impose, indépendamment des décisions des pouvoirs publics.

    Une stratégie pluri-annuelle

    Tous les 2 ans, lors d’un congrès réunissant les volontaires, les élus et les salariés, AIDES définit et vote une stratégie  qui va guider les actions et le plaidoyer de l’association sur la période.

    Efficacité

    AIDES est reconnue d’Utilité Publique depuis 1990

    AIDES, association loi 1901, a été « reconnue d'utilité publique » par décret en Conseil d'Etat. A ce titre elle peut recevoir des dons, des donations, des assurances-vie et des legs. Au-delà de cet effet proprement juridique, la reconnaissance d'utilité publique confère à l'association qui en bénéficie une légitimité particulière dans son domaine d'action. AIDES est devenue un interlocuteur incontournable de la lutte contre le sida, que ce soit au niveau national ou international.

    La démarche qualité

    La Direction Générale demande régulièrement des audits externes afin de recevoir des critiques constructives et de bénéficier de conseils objectifs. Le Conseil d’Administration a à cœur de tenir compte des avis délivrés, dans le respect de ses statuts.

    La Mire (cellule « Méthodologie, Innovation, Recherche et Evaluation » interne à AIDES), travaille d’arrache-pied pour mettre en place des outils destinés aux militants. Ces outils les aident à mener efficacement leurs actions, à en évaluer le résultat objectivement et à les améliorer constamment.

    Evaluation des actions

    Chaque action initiée par les militants de AIDES fait l’objet :

    • d’un descriptif formalisé de l’action : sa nécessité, ses modalités de mise en œuvre, les moyens nécessaires, les coûts prévus, les résultats attendus et la méthode d’évaluation retenue pour juger de son efficacité.
    • d’une évaluation quantitative et qualitative, également formalisée. Cette évaluation repose sur des indicateurs de mesure préétablis. Les éventuels écarts par rapport aux objectifs initiaux sont analysés et donnent lieu à des recommandations. Un rapport semestriel d’activité par secteur compile l’ensemble des actions du secteur, et leur évaluation. Les bailleurs publics finançant les actions de AIDES reçoivent ces documents.

    La démarche de certification

    Fin 2011, AIDES a entrepris une démarche d’étude de certification auprès du Comité de la Charte, organisme indépendant dont le rôle est de contrôler le bon usage des dons et la transparence financière. Le processus de certification est arrivé à son terme début 2013. AIDES est donc agréée par le Comité de la Charte du don en confiance qui exerce un contrôle continu sur la rigueur et la transparence de notre gestion. 

    Transparence

    Une gestion saine

    De nombreux organismes externes et indépendants citent AIDES en exemple pour sa transparence et sa bonne gestion financière. L’IGAS en 2003, la Cour des comptes en 2008, le cabinet SECAFI en 2010 (à la demande du Comité Central d’Entreprise), le cabinet Mazars en 2010 (mandaté par le Ministère de la Santé) ont rendu des avis favorables quant à notre gestion et nos choix stratégiques. Chaque année, les comptes de AIDES sont certifiés par un Commissaire aux Comptes indépendant (Cabinet Durand et Associés). La certification atteste que les comptes annuels sont, au regard des règles et principes comptables français, réguliers et sincères, et qu’ils donnent une image fidèle du résultat des opérations de l’année écoulée, ainsi que de la situation financière et du patrimoine de AIDES à la fin de l’année. Avant chaque engagement de dépense (et en fonction du montant), des appels d’offres ou des comparaisons de devis sont menés, pour que AIDES soit assurée de choisir le meilleur service au meilleur prix.

    La transparence financière

    Tous nos rapports d’activités et les audits externes sont disponibles sur notre site. En 2015, AIDES a utilisé 68% de son budget pour financer ses missions sociales, à savoir les actions relatives à la prévention, au soutien des malades, au plaidoyer, à l'international…. AIDES a consacré 25% de son budget à l’investissement pour le développement des ressources privées, notamment dans la collecte de rue, un investissement rentable sur le long terme. La collecte de rue permet d’avoir des ressources financières prévisibles, ce qui sécurise les actions dans la pérennité. L’argent ainsi collecté a permis à AIDES de financer un très grand nombre d'actions non ou pas suffisamment financées les pouvoirs publics. Les frais de fonctionnement de 9% s'expliquent par la forte présence des militants (salariés et volontaires) sur tout le territoire français, outre-mer compris à travers ses 75 lieux de mobilisation.   

     

    À télécharger

    Rapport Financier 2015