Je fais un don

Communiqué

  • Pour lutter efficacement contre le VIH/sida, il faut s’attaquer de front aux inégalités liées au genre

    08.03.2019

    A l'occasion de la journée internationale pour les droits des femmes, AIDES, première association de lutte contre le sida et les hépatites en France, s'associe à d'autres associations pour alerter les dirigeants-es des états : si les efforts ne s’intensifient pas dans la lutte contre le VOH, notamment à travers les financements du Fonds mondial,et en particulier en direction des jeunes femmes et des adolescentes, les progrès obtenus pourraient être considérablement remis en question!
    +++
  • Sida : toujours la première cause de mortalité pour les femmes dans le monde

    07.03.2019

    Site officiel de AIDES première association de lutte contre le sida et les hépatites en France, se joint à Coalition Plus pour interpeller Emmanuel Macron sur la situation des femmes face au VIH dans le monde et sur la nécessité d'accroître l’aide internationale.
    +++
  • L’amende forfaitaire pour usage de drogues doit être censurée par le Conseil constitutionnel

    05.03.2019

    AIDES, première association de lutte contre le sida et les hépatites en France, se joint à d'autres associations pour demander que le Conseil Constitutionnel censure l'article de loi instaurant une amende forfaitaire pour l'usage de stupéfiants.
    +++
  • Travail du sexe : la santé et les droits des personnes se prostituant sacrifiés sur l'autel de la morale

    01.02.2019

    AIDES, première association de lutte contre le sida et les hépatites en France, se joint à d'autres associations et déplore la décision du Conseil constitutionnel qui déclare conforme à la constitution l'article de loi pénalisant les clients des travailleuses et travailleurs du sexe.
    +++
  • Lutte contre les grandes pandémies : Les populations vulnérables sacrifiées

    11.01.2019

    AIDES, première association de lutte contre le sida et les hépatites en France, se joint à d'autres associations pour dénoncer le manque de courage politique de la part du chef de l’Etat dont les conséquences seront dramatiques pour les personnes concernées par les pandémies de sida, de tuberculose et de paludisme.
    +++
  • "Implant files" Pour une véritable autorisation de mise sur le marché des dispositifs médicaux les plus à risque

    13.12.2018

    AIDES, première association de lutte contre le sida et les hépatites en France, se joint à 5 autres organisations de santé et/ou de consommateurs-trices pour demander que la France porte au niveau européen la mise en place d’une véritable AMM pour les dispositifs médicaux les plus à risque.
    +++
  • Hépatite C : opposition au brevet de Gilead sur le Sofosbuvir

    05.12.2018

    AIDES, première association de lutte contre le sida et les hépatites en France, se joint à 5 autres associations pour faire appel de la décision en septembre 2018 de l’Office européen des brevets (OEB) de maintenir un brevet attribué à Gilead Science sur le sofosbuvir, un traitement essentiel contre le virus de l’hépatite C.
    +++
  • Financement mondial de la lutte contre le sida : aux côtés de 10 ONG, AIDES lance un appel au président Macron et à la communauté internationale

    30.11.2018

    AIDES, première association de lutte contre le sida et les hépatites en France, et 10 autres associations de santé et de lutte contre le sida appellent Emmanuel Macron à tout mettre en œuvre pour mettre fin à la pandémie de sida.
    +++
  • VIH, exil et discriminations : le rapport de l’ARDHIS et de AIDES qui tombe à pic

    27.11.2018

    AIDES, première association de lutte contre le sida et les hépatites en France, publie un rapport discriminations consacré cette année aux dérives des politiques migratoires, et à leur impact sur la santé et le respect des droits des personnes migrantes. Hasard du calendrier, ce rapport sort quelques jours après celui du service médical de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (Ofii) qui tente - sans grand succès - de maquiller la chute spectaculaire des délivrances de titres de séjour pour soins aux étrangers gravement malades.
    +++
  • Premier rapport de l'Ofii sur les personnes malades étrangères : une chute catastrophique de la protection

    26.11.2018

    AIDES, première association de lutte contre le sida et les hépatites en France, se joint à une dizaine d'autres associations pour dénoncer la chute catastrophique des titres de séjour pour soin accordés aux malades étrangers et étrangères et de la protection qui leur est accordée de manière plus générale.
    +++