Je fais un don

    Rapport d'activité et bilan financier 2017

    • Publication

    Le mot du Président

    En 2017, la mobilisation des militants et militantes de AIDES dans la lutte contre le VIH/sida et les hépatites virales n’aura pas faibli, bien au contraire !

    Année électorale oblige, nous nous sommes très largement mobilisés-es et exprimés-es dans l’espace public pour réaffirmer la nécessité absolue de maintenir la pression dans tous les domaines de la lutte, en France comme ailleurs, pour atteindre l’objectif ultime de mettre fin au sida en 2030 !

    Malgré de nombreuses avancées et succès à nouveau obtenus cette année, la route est encore longue et trop souvent semée d’obstacles, mais notre détermination à agir et notre conviction qu’un monde sans sida est possible restent intactes. C’est ce qui nous a permis tout au long de l’année de continuer à prévenir, accompagner, informer, innover, mobiliser, lutter contre les discriminations et transformer la société.

    Côté prévention, nous avons maintenu notre activité de dépistage à haut niveau en proposant pour la première fois des tests rapides de l’hépatite C, en distribuant des autotests VIH sur nos actions et en réalisant près de 33 000 tests rapides du VIH. Le déploiement de la Prep (traitement préventif pour les populations vulnérables au VIH) a également été au cœur de notre activité de prévention cette année mais aussi de notre combat sur le prix des médicaments et leurs versions génériques. Combat gagné !

    En matière de défense des droits et de lutte contre les discriminations, l’association a publié pour la troisième année consécutive son rapport annuel sur les discriminations en France, intensifié son projet Droits humains en Afrique et dans les Caraïbes et obtenu la fin d’une discrimination vieille de 30 ans qui privait les personnes séropositives de soins funéraires.

    Et parce que les besoins des personnes concernées évoluent aussi avec les avancées des traitements et les nouveaux outils de prévention, AIDES a continué en 2017 à initier de nouveaux programmes de recherche comme « Prévenir » ou « Outsider » pour adapter ses réponses et les transformer en actions.

    Enfin, avec Coalition PLUS, AIDES est toujours très investie dans la lutte mondiale contre le VIH et les hépatites. Cela permet par exemple d’initier la Prep en Afrique de l’Ouest, de renforcer les capacités de plaidoyer des membres et, avec la création de la plateforme Amérique Caraïbes, de renforcer son action dans cette partie du monde.

    Fier de toute cette mobilisation et de ces succès 2017, je tenais aussi à remercier vivement tous nos partenaires publics et privés et bien sûr tous nos donateurs et donatrices sans qui rien ne serait possible. MERCI !

    Nous savons aujourd’hui qu’il est possible de mettre fin aux épidémies de VIH et d’hépatites, nous avons en main les solutions techniques et scientifiques pour prévenir ou traiter ici et partout dans le monde ! Ce n’est donc plus qu’une question de volonté politique et de moyens financiers, alors n’attendons plus. Ensemble finissons-en avec ces fléaux !

    Aurélien Beaucamp, Président de AIDES

    chiffres 2017

    À télécharger

    Rapport d'activité 2017

    À télécharger

    Rapport financier 2017

    À télécharger

    L'essentiel