Je fais un don

    Pour les personnes vivant avec le VIH : la Journée Nationale de la Disance

    • Dossier

    disance vih sida sérofierté septembre 2021 association asso aides ist hépatites santé sexuelle prévention discriminations sérophobie

    LA DISANCE : QU'EST-CE QUE C'EST ?

    Certes, c'est un mot étrange qu'on ne trouve pas dans le dico — et c'est bien dommage — mais nous devrions tous-tes le connaître. L'expression « disance » a été inventée par AIDES en 2011 afin de lutter contre les idées reçues qui persistent sur le VIH, et surtout, sur les personnes qui vivent avec. Au lieu de médire sur la séropositivité, on va inviter à dire, ainsi, les militants-es de l'association ont choisi le concept de « disance », comme exact opposé de « médisance » pour libérer la parole des séropositifs-ves sur leurs expériences de vie avec le virus.

     

    disance vih sida sérofierté septembre 2020 association asso aides ist hépatites santé sexuelle prévention discriminations sérophobie

     

    Les personnes séropositives sont avant tout des personnes. Il est temps de bousculer les représentations et de modifier en profondeur le regard de la société pour, qu'un jour, en France comme ailleurs, plus personne n'ait à subir cette double peine : VIH et sérophobie.

     

    Le contexte stigmatisant et les représentations du VIH qui ont peu évolué depuis le début de l'épidémie, sont un frein aux stratégies de lutte contre le VIH/sida. Le regard que porte la société sur les personnes séropositives nuit à la santé de tous-tes.

    LA DISANCE, UNE NÉCESSITÉ POUR VAINCRE LA SÉROPHOBIE ET FAIRE RECULER L'ÉPIDÉMIE

    Les experts-es du monde entier s'accordent à dire qu'un contexte bienveillant est indispensable à la qualité de vie des personnes séropositives, à l'efficience des différentes stratégies de lutte contre le sida et donc à la fin de l'épidémie ! 

     

    Pouvoir dire sa séropositivité, sans risquer d'être injurié-e, rejeté-e ou poursuivi-e en justice, facilite l'accès à la prévention et à la santé de manière générale.

    Pouvoir parler du VIH sans jugement, c'est pouvoir pousser la porte d'un centre de dépistage et enfin connaître son statut sérologique ; c'est pouvoir accéder à une prise en charge adaptée en cas de résultat positif ; c'est aussi pouvoir discuter de réduction des risques et choisir les meilleurs outils de prévention avec son partenaire (Tasp, Prep, etc.).

    DISANCE : UNE INVITATION, ET NON UNE INJONCTION, À DIRE SA SÉROPOSITIVITÉ

    Pouvoir parler de sa séropositivité, quand on le souhaite et qu'on le peut, apporte beaucoup aux personnes concernées.

    Être forcé-e de la dire, à cause d'une loi ou d'un courant de pensée est, en revanche, une atteinte insupportable aux droits et à la dignité humaine. En 2020 des pays pénalisent encore la non-divulgation du statut sérologique, qu'il y ait eu transmission ou non, que la personne séropositive soit sous traitement efficace — donc non contaminante — ou non, s'opposant aux recommandations de l'OMS et de l'Onusida qui estiment, qu'aujourd'hui rien ne justifie l'obligation de dire sa séropositivité à un tiers.

    Dire sa séropositivité : avertissement

    Attention ! Le fait de rendre publique sa séropositivité peut exposer au regard de personnes malveillantes. L’écrire sur internet peut laisser une trace dans les moteurs de recherche pendant plusieurs années. C’est un acte qui doit être réfléchi, qui est parfois l'aboutissement de plusieurs années de vie avec le VIH.
                
    Faites le point sur votre parcours, votre situation actuelle et réfléchissez bien aux possibles conséquences de l’annonce avant de vous lancer. Est-ce que mon expérience m'a rendu-e assez fort-e pour exposer ma séropositivité au regard des autres ? Comment mon conjoint, ma famille, mes amis-es pourraient réagir ? Y a-t-il un risque que je sois isolé-e ou que je perde un acquis après l’annonce ? Aurai-je les moyens de trouver le soutien nécessaire en cas de réactions négatives ? 
               
    Ne dévoilez votre identité que si vous vous sentez réellement prêt-e et n'oubliez pas que la priorité c’est vous. Et si vous souhaitez en parler, n'hésitez pas à contacter les militants-es de AIDES les plus proches de chez vous 👉https://www.aides.org/le-reseau-aides 📍

    AUX ORIGINES DE LA JOURNÉE NATIONALE DE LA DISANCE

    En septembre 2011, pour la première fois dans l’Histoire de AIDES, une soixantaine de femmes séropositives se sont réunies pendant quatre jours intenses à l'occasion des rencontres Femmes séropositives en action. Elles ont échangé, partagé, construit et acté qu'il serait bon que les séronégatifs-ves prennent enfin le temps de comprendre les personnes séropositives.

     

    Les témoignages ne suffisant pas à changer le regard de la société... elles ont décidé de faire de faire faire des vagues, et de propager autour d'elles ce nouveau mot d'ordre, Disance, en vidéo 👇

     

     

    Video la piscine

    La piscine, vidéo réalisée par les participantes aux rencontres Femmes Séropositives en Action en 2011- AIDES