Je fais un don

Support don’t punish : le réseau AIDES mobilisé contre la guerre à la drogue

  • Actualité
  • 25.06.2018

Comme tous les ans, le 26 juin marque la journée « Support don’t punish » (Soutenez, ne punissez pas, en VF) qui va mobiliser des acteurs et actrices e la réduction des risques à travers le monde afin de promouvoir de meilleures politiques des drogues qui mettent la priorité sur la santé publique et les droits humains.

Avignon

Mardi 26 juin - Les militants-es de Aides Avignon ont mené une action de visibilité en centre ville, avec un CSAPA (Centre de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie) partenaire et surtout des usagers-ères du CAARUD (Centre d’accueil et d’accompagnement à la réduction des risques pour usagers-ères de drogues). Ils et elles ont donc déambulé dans la ville puis animé un stand devant la cité administrative.
Leur mot d'ordre : informer sur les impacts négatifs et l'inefficacité des politiques sur les drogues, et échanger sur les alternatives possibles.
Sur la matinée, les militants-es ont pu sensibiliser 200 personnes et échanger plus en profondeur avec une cinquantaine d'entre elles et eux, avec en conclusion le sentiment que les personnes adhéraient majoritairement à l'inefficacité de nos politiques... les alternatives restant à construire !

Montpellier

Mardi 26 juin – AIDES Languedoc-Roussillon sera présente de 11h à 17h sur la place Paul Bec derrière le centre commercial Le Polygone dans un village associatif où les militants-es solliciteront les passants-es pour échanger autour de la question de la politique répressive autour des drogues et plus particulièrement des dommages que celle-ci cause aux consommateurs et consommatrices de substances illicites. En partenariat avec CAARUD Axess, CAARUD Réduire les risques, Collectif Santé Précarité, Dr Hélène Rigole addictologue au CHU, Réseau 34 addictologie et Médecins du Monde

https://www.facebook.com/events/540429143025601/

Nancy

Mardi 26 juin - AIDES Nancy, en partenariat avec Médecins du Monde, NormL France et d'autres, organise une conférence débat à l’amphithéâtre de la faculté de médecine. L'objectif est de faire venir des professionnel-les et futurs professionnel-les de santé et notamment du champ de l’addictologie, mais pas que ... mais aussi travailleurs-ses et futur-es travailleur-ses sociaux-ales,... mais aussi toutes personnes intéressées par la thématique.

https://www.facebook.com/events/1166058840203096/

Nîmes

Mardi 26 juin - Afin d’interpeller les pouvoirs public sur la loi de 70 « relative aux mesures sanitaires de lutte contre la toxicomanie et à la répression du trafic et de l'usage illicite de substances vénéneuses » et qui pose les fondations de la politique répressive qui continue d’être menée à l’encontre des usagers et usagères de (certaines) drogues, les militants-es de AIDES, en partenariat avec Logos et le centre post-cure Blannaves, ont prévu une conférence de presse et une mobilisation devant le Palais de justice de Nîmes à 15h.

Et pour venir interroger les idées reçues sur les drogues et addictions, ils et elles proposeront, à 16h sur l’esplanade Charles de Gaulle un stand « drug store » mettant en avant des produits licites ou des (faux) produits illicites pouvant être en lien avec une dépendance.

Paris

Mardi 26 juin – Les militants-es du Spot Beaumarchais proposent, en partenariat avec l’association Charonne et Sida Paroles, une animation avec analyse de produits à l’occasion de son « Chillout chemsex » hebdomadaire, de 19h à 21h30. L’idée est de pouvoir évoquer la composition des produits issus du marché parallèle (rue, internet, darknet), mais aussi  l'accès à l'analyse des produits et la réduction des risques adaptée à cet outil. Les participants pourront amener un petit échantillon de produit pour le faire analyser. Les discussions porteront aussi sur les effets recherchés, les effets indésirables et comment réduire les risques dans sa consommation.

Pau

Matdi 26 juin - Les militants-es de Aides Béarn - 64 ont installé un stand à Pau, avec de la documentation, du matériel de réduction des risques, et sont allés-es à la rencontre des gens les sensibiliser sur les effets des politiques répressives à l'égard des usagers-ères de drogues, qui impacte notamment leur santé et porte souvent atteinte à leurs droits fondamenteux.

Rennes

Mardi 26 juin - Le collectif  breton Support Don’t Punish (AIDES, Baracanna et Orange Bleue) a décidé de mener deux actions afin d’amener les professionnels-les et les pouvoirs publics à réfléchir à une autre politique des drogues centrée sur les individus-es et la santé. La première est un appel à la citoyenneté que le collectif a récolté, afin de démontrer que nombres d’usagers-ères, de citoyens-nes, de professionnels-les des addictions, des professionnels-les du médico-social et de représentants-es politiques partagent une même volonté de faire évoluer les politiques par de nouvelles approches.

L’ensemble de ces courriers sera transmis au responsable Mildeca (Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives).

Par ailleurs, le collectif vous propose de découvrir un « Drogues Store » à Rennes : une immersion dans un monde où l’usage de drogue serait encadré, où la prévention et la santé primeraient sur la répression, où les consommateurs-rices ne seraient plus stigmatisés-es.

Toutes les infos : https://www.facebook.com/events/433574583746437/

Enfin, les associations réunies vous proposent de signer cette pétition en faveur d'un changement de la politique des drogues : https://www.change.org/p/mildeca-pour-un-changement-de-politique-concernant-les-drogues

Toulon

Mardi 26 juin – les militants-es de AIDES à Toulon ont prévu de déambuler dans les rues du centre ville avec parmi elles et eux deux personnes déguisées en « prisonniers-ères » et des pancartes « à votre avis, pourquoi ? ». l’idée est d’échanger avec les passants-es autour de la criminalisation des usagers -èresde drogue, de la nouvelle loi sur l'usage du cannabis, des différences de lois répressives à travers le monde, mis aussi des bénéfices d'une autre politique des drogues, avec notamment les exemples des Etats-Unis, du Portugal ou des Pays-Bas.

Toulouse

Samedi 23 juin - AIDES Midi-Pyrénées organise, en partenariat avec Act Up Sud-Ouest, NORML France, La Mine et La Chapelle une journée complète :

15h : Rendez-vous place Belfort

de 15h30 à 17h : marche revendicative de la place Belfort à La Chapelle

de 18h à 20h : projection du film « A Day in the Life » et échange avec la salle

de 20h à 21h30 : concert de La Mine

https://www.facebook.com/events/837386839782868/