Se faire dépister

Un dépistage rapide par une militante de AIDES

Un test de dépistage du VIH, le virus du sida, peut se faire après une certaine période qui suit une prise de risque. On peut aussi faire le test régulièrement pour savoir où l'on en est. Il existe plusieurs techniques (tests classiques par prise de sang, test rapide avec résultats en quelques minutes). Plus on est dépisté tôt, mieux c'est. Tous les détails ci-dessous.

Faire le test du VIH dans un CDAG-Cidist 

C'est anonyme, confidentiel et gratuit. Votre résultat vous sera communiqué quelques jours plus tard. En cas de résultat est positif, le centre vous proposera un second test pour confirmation.

=> La liste des centres de dépistage (CDAG) est sur le site de Sida Info Service.

 

Ou ... aller voir son médecin

Celui-ci peut vous prescrire une ordonnance pour aller faire une prise de sang dans un laboratoire d'analyses sanguines. La prise en charge est de 100% par la sécurité sociale. Remise des résultats entre 1 et 3 jours.  

 

Ou ... faire le test rapide en 30 minutes par AIDES

Résultat en 30 minutes grâce au test rapide. Réalisée par des militants formés, cette offre de dépistage, anonyme et gratuite, est destinée aux personnes vivant dans des contextes où le VIH/sida est particulièrement présent : les gays et les hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes, les personnes originaires d'Afrique subsaharienne, les usagers des drogues, les travailleurs du sexe, les transexuels mais aussi les populations issues des départements français d’Amérique (Antilles, Guyane).
 
Vous vous sentez appartenir à l’une des ces communautés ? Le dépistage rapide s'adresse à vous ! AIDES propose le dépistage rapide dans plusieurs villes de France, soit dans ses locaux, soit dans bars, lieux de rencontres extérieurs etc.
 
Lien vers le site de dépistage rapide réalisé par AIDES

 

 

Quand faire le test de dépistage du VIH ?
Si moins de 48h se sont écoulées depuis la prise de risque (rupture de préservatif par exemple), vous pouvez bénéficier d'un traitement post-exposition qui peut vous éviter d'être infecté. Il vous sera prescrit et délivré aux urgences de n'importe quel hôpital. Plus d'info en cliquant ici)
 
Si plus de 48 heures se sont écoulées depuis la prise de risque, il faut attendre six semaines pour faire un test de dépistage "classique" et trois mois pour un test rapide. Il est parfois possible de réaliser le test "classique" seulement 15 jours après la prise de risque mais, dans ce cas, le résultat obtenu ne sera pas fiable à 100%.
 
Le faire régulièrement 
En France, les autorités de santé recommandent un dépistage du VIH/sida annuel :
- chez les gays et tout homme ayant des pratiques homosexuelles ;
- chez les usagers des drogues (injections intraveineuses, pailles de sniff, etc.) ;
- chez les personnes multipartenaires originaires d’Afrique subsaharienne et des départements français d'Amérique (Antilles, Guyane).
 
Plus tôt on sait, mieux c'est. La primo-infection
Si on est infecté par le VIH, il y a une première phase qu'on appelle la primo-infection. Elle se déroule entre 2 et 8 semaines après la contamination. Peut-on s'en apercevoir ? C'est possible mais pas toujours. Le premier signe, c'est de la fièvre, au moins 39°C (chez 90% des personnes). Parfois  une pharyngite, de la fatigue, des courbatures, éruption cutanée momentannée. 
 
Pendant la primo-infection, le virus se répique très rapidement dans le corps. C'est la période où l'on peut le plus transmettre son virus au partenaire. D'où l'intérêt de savoir où on en est pour éviter ce risque, par exemple en commençant un traitement anti-VIH. On sait aussi désormais que commencer un traitement durant cette période a un impact favorable sur l'évolution de la maladie. 
 
Résultat positif ... Qu’est-ce que ça veut dire?
Si le résultat est "positif", cela veut dire que l'on est séropositif, porteur du VIH. Il faut consulter un médecin spécialiste pour bénéficier d'une prise en charge médicale et, si nécessaire, d'un traitement anti-VIH. Grâce aux progrès de la médecine, l'espérance de vie des personnes séropositives est aujourd'hui identique à celle des personnes séronégatives. Un bon suivi médical vous permettra de mener une vie normale. La prise d'un traitement antirétroviral permettra, de plus, de réduire considérablement les risques de transmission du virus à d'éventuels partenaires. Parlez-en à votre médecin.

 

 

Une question ? Besoin d'en parler ? Rendez-vous dans un de nos lieux d'accueil ou appelez notre ligne d'écoute au 0805 160 011. Appel gratuit depuis un poste fixe.

Lire nos articles d'actualité sur le dépistage rapide.

 

A télécharger

Les Bases du VIH/sida 1.07 Mo

Espace donateur

Découvrez notre site internet entièrement consacré au dépistage rapide.  Au menu : des infos pratiques sur le test rapide du VIH à AIDES, des témoignages, les adresses où l’on peut se faire dépister partout en France auprès de nos militants, et plein d’autres choses.