"We were here" le 29 novembre 2012 à Paris

Mémoire

09 Novembre 2012

Les premiers cas de sida, l'impuissance de la communauté scientifique face à ce virus alors inconnu, la médiatisation de l'épidémie, la mobilisation de la communauté civile, la création des associations et le courage sans faille des militants qui ne lâcheront rien jusqu'à l'arrivée des premières trithérapies en 1996... Avec "We were here" ("Nous étions là"), documentaire américain de 2011, David Weissman et Bill Weber retracent les années noires du sida et l'engagement de ceux qui en ont fait partie.

Cinq points de vue, cinq histoires, qui reviennent sur l'arrivée de la maladie dans le San Francisco des années 1980, où se concentrait la plus grande communauté homosexuelle des Etats-Unis. Haut lieu de tourisme identitaire, San Francisco, ses bars, ses commerces, ses saunas et autres lieux de convivialité ont accueilli des gays du monde entier pendant plusieurs années. Ils ont, de la même manière, été le berceau du mouvement militant qui allait se répandre partout dans le monde pour conserver l'attention des pouvoirs publics. Face à l'hécatombe, au rejet social des malades et à l'incompréhension des chercheurs, il fallait plus de moyens. Il fallait des campagnes de prévention, de sensibilisation, du soutien aux personnes séropositives et des traitements. Les premiers militants, les grandes figures de la recherche, les personnes malades, leurs proches... Ils étaient là."

 

 

"We here here" a été nominé au prestigieux festival du film Sundance en 2011. AIDES vous invite à le découvrir, ou le redécouvrir, lors d'une projection exceptionnelle le 29 novembre 2012, à 18h, dans la salle Paul Delouvier du conseil régional d'Ile-de-France (35 rue des Invalides, Paris - métro Saint François-Xavier). En présence de Jean-Paul Huchon, président du conseil régional d'Ile-de-France, du fondateur de AIDES, Daniel Defert, et de la journaliste Danielle Messager. Entrée gratuite. Inscription par mail obligatoire : mbourrelly@aides.org.

 

Espace donateur