RDR : Quelle politique des drogues en 2013 ?

Réduction des risques

09 Novembre 2012

Si les usagers de drogues restent une population fortement touchée par le VIH et les hépatites virales, les stratégies qui permettraient de réduire ces contaminations existent ! Pour faire le point et rappeler à nos élus qu'il est urgent de les mettre en place, le Centre national des arts et métiers (CNAM), VIH.ORG et AIDES organisent une rencontre spéciale "Réduction des risques (RDR), nouvelles drogues et nouvelles pratiques," le 29 novembre 2012, de 15h à 17h30, au CNAM.

Après des années de militantisme et de nombreuses contaminations qui auraient pu être évitées, la France semble s'intéresser à la santé des usagers de drogues qui vivent sur son territoire. Les arguments de la communauté scientifique commencent à être entendus, les "débats citoyens" qu'AIDES a organisés sur le sujet ont rencontré un certain succès, des salles de consommation supervisée françaises - où les usagers de drogues peuvent trouver du matériel stérile, des conseils et un accompagnement adapté - pourraient bientôt voir le jour... La conclusion des échanges entre élus et militants est souvent la même  : les premiers ont rarement connaissance des expériences suisses, canadiennes, portugaises, où ce type de salles est en place depuis plusieurs années, et des résultats impressionnants qu'elles ont permis d'obtenir en terme de santé publique.

 

 

Des progrès ont en effet été réalisés depuis l'appel de Vienne mais, en France, le chemin à parcourir est encore long. Quels obstacles faudra-t-il soulever pour parvenir à l'ouverture de salles de consommation ? Comment dépasser le modèle de "l'héroïnomane injecteur" et faire comprendre à tous que le risque infectieux existe aussi avec d'autres drogues ? Qu'en est-il des drogues émergentes, du "slam" et des autres pratiques risquées qui les accompagnent ? Militants et spécialistes en débattront jeudi 29 novembre 2012 dans l'amphithéâtre C du CNAM (292 rue Saint-Martin, 75003 Paris) avec la participation du professeur Michel Kazatchkine, ex directeur exécutif du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Rejoignez-nous nombreux !

 

Espace donateur