Sondage : les Français sont solidaires et mobilisés

Journée mondiale de lutte contre le sida

01 Décembre 2011

L'institut de sondage CSA et AIDES publient aujourd'hui, 1er décembre 2011, les résultats d'un sondage exclusif : "Les Français, la lutte contre le sida et l'accès aux soins". 1053 personnes de plus  de 15 ans ont été interrogées par téléphone (23-24 novembre 2011). Résultats mitigés : la peur du sida demeure mais la solidarité avec les personnes séropositives est forte.

Le sida et les représentations qui l'accompagnent continuent de faire peur, en particulier chez les jeunes. Près d'un quart (24%) des personnes qui ont répondu au sondage craignent d'être contaminées par le VIH. Une crainte qui atteint 52% des 15-17 ans et qui diminue avec l'âge (14% des plus de 65 ans). Près de neuf personnes sur dix (88%) déclarent cependant ne pas avoir peur de fréquenter des personnes séropositives. 11% déclarent ouvertement une position inverse, preuve que la vigilance et la lutte contre les discriminations restent d'actualité.

 


Résultats du sondage CSA / AIDES : les Français sont favorables aux stratégies de réduction des risques liés à l'usage de drogues

 

Dans un autre domaine, plusieurs indicateurs montrent que les Français sont très attachés à l'égalité d'accès aux soins. 91% des personnes interrogées déclarent être d'accord avec l'affirmation selon laquelle "assurer l'accès aux soins à toutes les catégories de population permet de limiter la diffusion des maladies infectieuses". Une majorité d'interviewés déclarent que les personnes incarcérées et les étrangers qui vivent en France doivent bénéficier des mêmes garanties d'accès aux soins que le reste de la population (86% et 78%), deux tiers d'entre eux sont favorables à la mise en place de programmes d'échange de seringues dans les prisons, et 73% sont opposés à l'expulsion des étrangers séropositifs qui n'auraient pas accès à une prise en charge médicale dans leur pays d'origine.

Enfin, malgré l'assombrissement des perspectives socio-économiques, la grande majorité des personnes interrogées considèrent que le prochain Président de la République devra inscrire l'accès aux soins pour tous, partout, à ses priorités. 91% estiment qu'il devra veiller à ce que toutes les personnes qui vivent en France bénéficient du même accès aux soins, 87% considèrent qu'il devra faire en sorte que toutes les personnes qui en ont besoin aient accès à un traitement anti-VIH et 82% pensent que les fonds soulevés par une éventuelle taxe sur les transactions financières, telle la taxe Robin des Bois, devraient être affectés au développement.

 

A télécharger

Consultez les résultats du sondage 799.88 Ko