Connaître l'épidémie pour mieux la combattre, en voilà un sujet de recherche !

Recherche

11 Février 2016

En Europe, 50% des personnes infectées par le VIH sont diagnostiquées tardivement. Ces diagnostics tardifs révèlent l'existence d'une "épidémie cachée" c'est-à-dire qu'un nombre significatif de personnes est porteur du virus sans le savoir.

 

HERMETIC ou Hiv European Research on Mathematical Modelling and Experimentation of HIV Testing In hidden Communities

 

HERMETIC (2015-2018) est un projet de recherche Européen (France, Belgique, Lettonie et Estonie) coordonnée par L'INSERM (France). AIDES est partie prenante du projet, au même titre que d’autres organisations partenaires : l'Institut Tropical de Médecine (ITM) et l'Institut de Santé Publique (WIV-ISP) en Belgique et l'Université e Riga (RSU) en Lettonie.

Ce projet de recherche compile les données existantes de surveillance du VIH avec une modélisation mathématique afin d’obtenir un aperçu des populations non diagnostiquées. Les résultats de cette analyse sont ensuite associés avec d'autres informations relatives à l'épidémiologie permettant ainsi la mise en place d'actions innovantes et mieux ciblées.

 

En résumé, HERMETIC permet de :

 

La France est le premier des quatres pays à bénéficier des résultats de ce modèle mathématique ;  les autres pourront en bénéficier d'ici à 2018. Les résultats pour la Francemontrent que les hommes migrants originaires d’Afrique sub-saharienne et résidant en Ile-de-France (hors Paris) sont les plus concernés par cette « épidémie cachée ». Sur la base de ces données, notre mission est alors de mettre en place des actions innovantes à destination de cette population.

 

C’est grâce à votre soutien qu’un projet comme HERMETIC a pu voir le jour, alors merci !

La recherche est une activité essentielle pour AIDES car elle permet d’identifier les populations les plus à risque, d’adapter et d’améliorer en permanence nos actions et d’appuyer notre plaidoyer sur des arguments scientifiques.

 

Soutenons la recherche